La startup basée à Massy, spécialisée dans la conception et le développement de technologies de métallisation pour les semi-conducteurs, vient de conclure un accord de développement en commun (JDA) avec Mitsubishi Chemical Corporation (MCC), et, concomitamment, de sécuriser un financement de Diamond Edge Ventures (DEV), lié à Mitsubishi. Ils rejoignent ainsi au capital des acteurs structurants de l’industrie de la chimie comme Air Liquide et Merck.

Alors que le marché des semi-conducteurs est en pleine ébullition, ces derniers étant à l’origine de très nombreux composants électroniques et optoélectroniques (informatique, télécommunication, automobile, appareils électroménagers, etc.), aveni se positionne comme une société pionnière de l’ingénierie moléculaire de la métallisation pour les semi-conducteurs, grâce notamment à une équipe de scientifiques et d’ingénieurs experte dans les domaines de la science des surfaces.

Grâce à cet investissement et à ce partenariat de long terme, aveni compte devenir à terme un leader sur le segment stratégique de la mémoire 3D, en croissance exponentielle et tiré par l’évolution constante des besoins industriels.

L’arrivée de Mitsubishi, un acteur global et reconnu pour sa volonté de favoriser l’émergence d’innovations de rupture à l’échelle mondiale, vient donc donner un élan et des moyens supplémentaires aux technologies de fabrication qualifiée de la startup.